Home / Chaussures / Test Tecnica – Magma S

Test Tecnica – Magma S

Magma S

Fast hiking ou trail running ?

Tecnica propose avec la Magma S, une chaussure confortable, qui permet d’évoluer en toute sécurité sur des terrains techniques, pendant les séances de fast hiking voire d’ultra-trails. L’entreprise italienne (lire notre article ici) fabrique également de chaussures de ski. Elle met toute son expertise, au service du pratiquant de randonnée rapide et du traileur recherchant les sentiers caillouteux.

Le fast hiking

Tout d’abord, commençons par donner une définition du terme fast hiking, avant de décortiquer la Magma S, nouveauté printemps été 2021, de la firme Tecnica. Littéralement, le fast hiking est de la randonnée rapide. Le pratiquant marche toujours plus vite sans pour autant courir. Les chaussures de fast hiking ont donc généralement une tige basse, si on les compare aux chaussures de randonnée classiques, qui montent jusqu’à la cheville (tige haute). On est donc ici à la limite entre la randonnée et le trail running . L’idée est de partir avec un sac plus léger qu’en randonnée et de pouvoir évoluer plus rapidement, s’abriter ou faire demi-tour si la météo est peu clémente.

Fast Hiking

Pour en savoir plus ; lire l’article de trek magazine.

Le modèle Magma S de Tecnica possède-t-il donc, toutes les caractéristiques, d’une chaussure de fast hiking ?

L’essentiel

  • Tailles : Homme → 38,5 – 47 ; Femme → 35 – 40,5
  • Maillage 3D ventilé
  • Doublure en maille respirante
  • Pour la semelle extérieure : Vibram® Megagrip™ Litebase™
  • Semelle intermédiaire : EVA moulé par compression avec un composé à fort rebond
  • Semelle amovible : Anatomique, pré-moulée, EVA
  • Système C.A.S (Custom Adaptive Shape) : Possibilité de thermoformer la chaussure
  • Poids : 384 g environ en taille 46,5
  • Prix : 139,95 € contre 169,95 € pour le modèle Gore-Tex®

Rencontre avec le modèle

La Tecnica Magma S est une chaussure plutôt typée randonnée, voire fast hiking, customisée en mode enduro. Le modèle dans sa couleur grise est racé et assez sobre. On ne peut pas passer à côté de la semelle extérieure et de la pastille jaune (façon pastille vichy pour les connaisseurs). Tecnica s’est ici associée à Vibram®; la marque de semelle mondialement reconnue pour l’adhérence et l’accroche de ses produits.

Vibram

L’inscription C.A.S (pour Custom Adaptive Shape), sur le talon ne passe pas inaperçue non plus. Innovation ; on peut faire thermoformer la chaussure, en 15 minutes dans les magasins qui distribuent le modèle. Tecnica applique à la chaussure de randonnée ce qui est déjà répandu pour les chaussures de ski.

Magma S

La chaussure comporte une tige basse. Elle se plie facilement au niveau des orteils, caractéristique d’une chaussure de fast hiking. On verra pourquoi plus loin. Le laçage est des plus classiques. Cependant, les lacets ne semblent pas très résistants. J’ai hâte de découvrir le potentiel de la Magma S.

Sur le terrain, en mode rando-course

Me préparant pour l’Ut4M 100 Master ; j’inclue quelques séances de rando-course dans mon entraînement. Sachant que sur la plupart des ultra-trails, les parties courues constituent de faibles proportions. Les séances de tests vont donc se dérouler au Parc de Saint-Cloud, dans la section dite du « fer à cheval » (pour les initiés). Le terrain est constitué d’une montée franche, technique et caillouteuse (environ 60 m de D+). Je la répète donc au moins une dizaine de fois par séance. C’est ici l’occasion d’évaluer les caractéristiques principales de la chaussure : le confort, l’accroche et l’adhérence de la semelle, l’amorti.

Le confort d’abord

Grâce à un laçage simple et efficace, le pied est bien maintenu dans la chaussure. Je m’inquiète cependant de la solidité des lacets. Pour plus de précision, le modèle peut être thermoformé, du milieu du pied jusqu’au talon. Même sans thermoformage, la chaussure répond aussi bien en montée qu’en descente.

Sur le terrain

La souplesse du mesh permet au pied de se dérouler, afin d’épouser parfaitement, toutes les aspérités du terrain. Cela favorise également l’accélération et les transitions (d’un pied à l’autre) sur terrains techniques. Il s’agit là d’un vrai modèle de fast hiking, tout terrain, moins rigide qu’une chaussure de trail running ou de randonnée classique.

On est ici à la limite entre les deux disciplines. La souplesse de la chaussure, au détriment de la protection contre les pierres ? Si la Magma S offre une bonne protection contre les pierres ; c’est avant tout grâce à sa semelle extérieure.

Le mesh est aussi bien aéré et le pied respire convenablement dedans. Si on évolue dans les herbes hautes par temps de pluie ; on lui préfèrera le modèle Gore-Tex® ; plus cher (peut-être plus lourd ?). Le marcheur est alors assuré d’avoir les pieds au sec, pendant une bonne partie de son périple.

La semelle extérieure ensuite

Les designers de Tecnica ont fait fort ; avec une semelle extérieure en mode « pneu de vtt enduro ». La Magma S bénéficie également d’une semelle Vibram®, la fameuse Megagrip™ Litebase™. C’est le point remarquable du modèle, puisque la semelle vient jusque sur les flans de la chaussure, pour une protection maximale. En descente, en montée, sur des pentes à plus de 30 %, quelque soit le type de terrain ; l’accroche et l’adhérence de la chaussure sont sans concession. Je l’ai testée sur terrain gras, ça tient. Le marcheur voire le coureur peut évoluer en toute sécurité, sans crainte de dérapages fortuits et incontrôlés.

Semelle extérieure

De plus, avec la taille des crampons, on est tout de suite rassuré … D’autre part, la forme ultra large du talon, constitué de deux ailerons est un autre atout de la semelle. Cela assure un degré de freinage inégalé, lors des descentes techniques, les pierriers, éboulis ou autre difficulté. Un insert au milieu de la semelle vient même apporter encore plus de stabilité.

L’amorti enfin

On a affaire ici à une chaussure de randonnée rapide. Pour son utilisation, le modèle bénéficie donc d’un excellent amorti au niveau du talon. Là, le produit protège bien contre les chocs du terrain et permet ainsi de soulager les parties du corps les plus sollicitées (tels que les mollets) lors d’une progression rapide.

Amorti

Dans les descentes, on se sent un peu plus en sécurité car le talon est bien protégé. Cela lui confère donc un autre avantage dans les terrains très techniques. Par contre lorsqu’on veut courir sur le plat ; cela se gâte un petit peu puisque l’amorti à l’avant est nettement plus insuffisant. Le modèle permet quand même d’évoluer plus sereinement en descente.

Magma S

A l’arrivée

La chaussure Magma S de Tecnica est vraiment une chaussure tout terrain (visiter le site de la marque). Sur ce plan là, la marque ne nous avait pas menti. Les spécialistes de la randonnée rapide apprécieront sans aucun doute le modèle, même les randonneurs désirant s’adonner à l’activité. En effet, la tige basse et la souplesse de la chaussure, au détriment de la protection et de l’amorti à l’avant peuvent constituer une excellente transition. La frontière reste ténue entre le fast hiking et le trail-running. Le modèle est en plus assez léger pour permettre une évolution en courant.

Son prix s’inscrit en plus dans la fourchette, proposée par les marques concurrentes. Comptez entre 50 euros (chez Quechua) et 220 euros (chez Salewa). Il faut bien dire que le tarif varie suivant que le modèle choisi est Gore-Tex® et/ou avec une tige haute.

Je me vois donc bien utiliser la Magma S, sur l’Ut4M 100 Master, cette année. Pour la traversée du massif de Belledone et celui de la Chartreuse, le fast hiking risque bien de se transformer en slow hiking

Magma S

Nos articles

S’équiper pour la randonnée

À propos de Nicolas Trawicki

Check Also

Rivera

Altra Rivera modèle Femme – Le zéro drop à la portée de toutes

Débuter en running avec le zéro drop La marque américaine Altra running, propose la Rivera. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phasellus dapibus commodo ipsum ut massa ut commodo elit. dictum