Home / Textile / TEST : T-shirt Brubeck Running Air

TEST : T-shirt Brubeck Running Air

Running Air

Taillé pour le trail en été

On ne présente plus la marque Brubeck, mais si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à jeter un œil, ou les deux, sur nos articles précédents.

Chez Brubeck, ils sont spécialistes des sous-vêtements techniques thermorégulateurs. J’ai déjà eu l’occasion d’en tester, et j’avais beaucoup apprécié.

Ils se sont développés, pour proposer une large gamme de vêtements techniques de sport. Forcément au P’tit Trailer, on aime ça, et j’ai donc pu tester le Running Air T-shirt conçu pour le trail.

 Caractéristiques

  • 65% polyester
  • 35% polyamide
  • Technologie air balance
  • Extrêmement léger 119 g en taille L
  • Aéré sur 30% de la surface du maillot
  • Structure sans couture en tubeless
  • 4 coloris différents
  • Prix : 41,90 euros

Running Air

Première approche

Le colis arrive, le maillot ne se trouve pas « en vrac » dans un vulgaire plastique, mais soigneusement rangé dans une jolie boite, tel un smartphone.

Une présentation soignée, ce n’est peut-être pas l’essentiel, mais c’est toujours appréciable, surtout si vous souhaitez l’offrir en cadeau, ça claque.

Je déballe le maillot, la couleur est “sympa” un mélange de bordeaux, avec des dégradés.

La prise en main est surprenante

Au toucher, le maillot est léger, le tissu est doux, fin et agréable. Étant fabriqué d’un seul tenant, sans couture, en tubeless, cela l’affine encore plus.

Il se porte près du corps, mais n’est pas moulant (je n’aime pas ça, même si vous vous en fichez) et le tissu est très élastique.

Le Running Air donne envie de le mettre pour aller dévaler les pentes de mon Pays Basque.

Malheureusement, à la réception, confinement oblige, j’ai dû attendre pour le tester en mode trail. Ce sera donc autour de chez moi, au début.  Cela m’a permis toutefois, de me faire une première idée sur ce textile.

Running Air

Premier essai

Pour ceux qui me connaissent, les autres vous loupez quelque chose, ou pas, je ne fais jamais les choses à moitié. Je m’investis toujours à 200%. Donc, je fais même don de mon corps, au P’tit Trailer.

Ce maillot, je vais le tester sur plus de 100km en 7 sorties montagne, avec toutes les conditions météorologiques. Je ne compte même pas les premiers essais sur le bitume. Je vais être le plus précis possible pour vous parler de ce produit, même si pour moi cela dépend de tellement de paramètres. La taille et le physique de chacun, le ressenti, les goûts…

Assez parlé je passe à l’action, je l’enfile. Le premier contact est appréciable. Le tee-shirt est agréable à porter.

Second constat, que j’avais eu en touchant le tissu, même proche du corps les très rares coutures aux épaules ne gênent pas.

Running Air

Mode opératoire

« Les premières foulées donnent une sensation de légèreté. »

Les premiers kilomètres en montagne, sur les crêtes d’Iparla, confirment la légèreté du maillot Running Air.

Que ce soit sous la pluie ou encore sous fortes chaleurs, il ne colle pas à la peau, ne fait pas sensation de ventouse. De plus, il sèche très vite après avoir été humide.

Lors d’une petite rafale de vent, je ne sens pas de courant d’air, qui pourrait donner une sensation de froid.

Le maillot est extrêmement respirant. Même en cas de fortes chaleurs, on ne se pose pas la question de l’enlever on pas.

Sur d’autres sorties, je prendrais un sac d’hydratation avec moi. Malgré les températures excessives de ces derniers jours, et avec le sac dans le dos, le maillot ne colle pas, grâce à la technologie air balance, qui consiste en un échange de chaleur. Mais aussi le fait que le maillot soit composé de 30% d’aération. En effet,on aperçoit tous « les petits trous » qui servent à l’aération, sur les parties « stratégiques » du maillot.

Il possède un traitement antibactérien très efficace.

Même si je n’ai pas pris le temps de le laver entre mes deux dernières sorties, il ne sent quasiment pas. Pourtant, il a fait chaud.

T-shirt brubeck

Technologie à la loupe

Propriétés des textiles en double couche :
  • Évacuation de la sueur depuis la surface de la peau vers le milieu extérieur
  • Protection contre la perte de chaleur
  • Isolation thermique
  • Aération accrue des zones de sudation et d’émission de chaleur
FULCaT 

Une microfibre de polyester avec un très haut potentiel d’absorption de l’humidité. La fibre fonctionnelle est délicate, légère et respirante. Elle garantit le maintien de la vivacité et de la profondeur des couleurs sur une longue durée.

Prolen® Siltex, Prolen® Bodyfresh

Une microfibre transformée de polypropylène, aux propriétés antibactériennes

T-shirt Brubeck

Ligne d’arrivée

Le tee-shirt Running Air est un bon produit qui plus est, fabriqué en Europe, il faut le souligner. Il se place très bien sur le marché, en terme de rapport qualité / prix.

Après avoir dévalé les sommets Basque, je valide ce maillot, il se fait complètement oublier.

Sa matière élastique permet d’avoir un textile proche du corps. Il s’adapte à toutes les morphologies.

La structure en tubeless permet d’éviter toutes irritations, même avec l’humidité ou un sac.

« Le tee-shirt Running Air by Brubeck, est une belle découverte. »

Pour s’équiper, c’est par ici

À propos de Thomas De Peyrecave

Check Also

Lyne Fit

TEST :  T-shirt LYNE FIT by PERCKO, un maintien à toute épreuve

PERCKO est née en 2014, avec une mission : Développer des solutions simples et innovantes, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. sem, luctus lectus efficitur. porta. Nullam