Home / Accessoires / Test LCF : Les chaussettes Rockies Winter

Test LCF : Les chaussettes Rockies Winter

Les Rockies Winter LCF
Le Logis des Fées – Vallée de la Lauzière

LCF : La Chaussette de France

La rédac’ du P’tit Trailer avait déjà testé la Népal pour le trail running et la Kailash (version mi-haute de la Népal) pour les ultratrails.

Pour lire les tests ; c’est ici .

Au cours d’une journée dans le massif du Queyras et la vallée de la Lauzière, le P’tit Trailer en a profité pour essayer la version ski, en mode ski de randonnée des chaussettes LCF avec les Rockies Winter. Ces chaussettes sont aussi adaptées pour la course en montagne ou le ski alpinisme.

A nous les grands espaces ainsi équipés d’une chaussette 100% fabrication française

Caractéristiques

  • Composition : Laine mérinos 40 % – Coton 26 % – Polyamide 16 % – Polyester bio céramique 15 % – Elasthanne 2 % – Polyamide argent 1 %
  • Tricotage : Nid d’Abeille
  • Couleur : Bleu
  • Epaisseur : Fine
  • Taille testée : XL (44/46)
  • Tailles proposées : XS (35/37) – S (38/39) – M (40/41) – L (42043) – XL (44/46)
  • Prix : 32 euros

Avis de l’ouvreur

Au premier regard, on sent que l’on a devant nous une chaussette de qualité. Ce qui m’interpelle tout d’abord, ce sont les dessins bleu sur fond noir, en forme d’alvéoles. La structure nid d’abeille est bien présente sur le coup de pied et au niveau du tendon d’Achille.

Au toucher, la chaussette est très douce ; la laine mérinos sans doute …

On remarque bien l’inscription de la marque, en haut de la chaussette, accompagnée d’un petit drapeau français assez discret. Le tout allie classe et sobriété. C’est là le signe du savoir faire à la française, une des revendications, dont elle est assez fière, de La Chaussette de France.

Rockies Winter
Col des Prés Fromage – Queyras

A coup sûr, les chaussettes Rockies Winter feront partie de mon équipement, lors de mes prochaines sorties à skis de randonnée ou même skis de piste. Voyons d’abord comment elles réagissent durant des efforts de 7 à 8 heures …

Le test

Weekend ski de randonnée dans le Queyras

Lieu : MolinesGîte du Val d’Azur
Durée : 8 h
Dénivelé : 1100 m positifs
Météo : Froid et ensoleillé
Période : weekend du 20/12/2019 au 21/12/2019
Neige : Transformée en altitude et poudreuse en forêt

Les Rockies Winter LCF
Molines – Queyras

Une journée de ski de randonnée, dans le Queyras me donne l’occasion de tester les chaussettes LCF, dans une autre activité que le trail running. 8 heures du matin, il est grand temps de s’équiper pour profiter au maximum du Soleil, de ce dimanche de décembre.

La neige est au rendez-vous. Le risque d’avalanche est au niveau 4 ; il faut alors éviter les pentes trop exposées. Il fait froid ce matin : – 5 °C annoncé. Je décide donc de porter les chaussettes LCF puisqu’elles sont censées me protéger du froid, une des principales propriétés de la laine mérinos.

Le DVA en fonctionnement, le nécessaire de sécurité et le ravitaillement chargés dans le sac, le groupe attaque déjà une montée légère en guise d’échauffement. La pente se fait plus importante dans la forêt, heureusement une équipe a déjà fait la trace pour nous. La montée sera de ce fait moins éprouvante. Je transpire de plus en plus, le blouson, le sac … mais la chaussette évacue bien la transpiration et je n’ai pas la sensation d’avoir les pieds trempés.

Une petite pause pour se réhydrater, profiter du paysage, écouter le silence et c’est reparti. Je ne suis pas gêné dans ma progression. La structure en nid d’abeille de la chaussette permet au pied et même au mollet d’être correctement maintenus.

Rockies Winter
Même pas froid

Au col des Prés Fromage, il est temps de se restaurer et de récupérer car la dernière partie est plus délicate. Le pied est bien au chaud et je me permets même d’ouvrir un peu plus les chaussures.

Le vent commence à souffler au niveau des Pointes de la Selle, à environ 2500 m d’altitude. J’adapte mon équipement et remets plusieurs couches afin de progresser plus confortablement dans la montée qui nous reste. Je suis bien au chaud et au sec. A 2700 m, le groupe renonce à atteindre l’objectif fixé, la pointe du Rasis, altitude 2844 m, car le risque est trop élevé.

Il est temps de « dépeauter ». La descente restera un pur plaisir avec quelques sections de remontées et une halte pour le pique nique. Je garde mieux le contrôle de mes skis dans la poudreuse grâce à la finesse de la chaussette. Je suis ainsi plus au contact de la chaussure et de la neige.

De retour au gîte, la bière est bien méritée. Je m’aperçois que les chaussettes sont déjà sèches et qu’elles ne dégagent pas de mauvaises odeurs, l’action de la laine sans doute.

Les ampoules que j’avais déjà eues la veille avec d’autres chaussettes ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Elles étaient en conséquence bien protégées mais le fait d’avoir les pieds au sec durant toute la randonnée m’a bien aidé.

Ski dans le Beaufortain

Lieu : Pic de Lachat depuis Cellier (Vallée de la Lauzière)
Durée : 7 h
Dénivellé : 1100 m positif
Météo : Temps ensoleillé
Période : weekend du 18/01/2020 au 19/01/2020
Neige : Poudreuse et soufflée au sommet

Les Rockies Winter LCF
Cellier – Vallée de la Lauzière

Le responsable du groupe nous annonce l’objectif du jour : atteindre le Pic de Lachat, altitude 2400 m environ, depuis le village de Cellier situé à 1300 m. Compte tenu du soleil, il va falloir adapter sa tenue pour ne pas trop transpirer dans les montées. Ayant été séduit lors de ma dernière sortie en ski (voir plus haut), je choisis à nouveau de prendre les chaussettes LCF Rockies Winter. J’emporte également une sous couche et un blouson léger, conservant dans mon sac le matériel de sécurité, le pique-nique, une réserve d’eau, une paire de gants chauds et une veste coupe-vent.

Dans la montée avec les chaussures détachées, pieds et mollets sont bien maintenus grâce à la structure nid d’abeille de la chaussette. Je n’ai pas froid et la transpiration est bien évacuée, sans doute les avantages de la combinaison fibre bio céramique et laine mérinos. La thermorégulation est alors assurée par la fibre en bio céramique.

Je ne subis pas les frottements de la chaussure. C’est vraiment agréable de ne pas être gêné lors d’un effort de ce type.

La finesse de la chaussette permet aussi de partir plus léger. Je peux continuer la montée en toute tranquillité, me concentrer sur la glisse des skis et profiter du paysage.

Rockies Winter LCF
Ascension – Pic de Lachat

Le groupe arrive au sommet, après quelques passages plus inclinés où les chaussettes ont réagit à merveille. Durant un instant, nous profitons, d’une collation, devant un panorama à 360° en face du Mont- Blanc.

A ce moment, je peux envisager la descente avec plus de sérénité. Je resserre donc mes chaussures et enclenche la position descente. La neige poudreuse me donne ainsi l’occasion de tester les chaussettes dans des conditions exceptionnelles. J’enchaîne les virages à travers les pentes enneigées et les sapins. J’ai le parfait contrôle de mes skis et mes pieds sont bien maintenus dans les chaussures. La structure de la maille me permet même d’éviter la fatigue musculaire grâce à la compression sélective.

Le fait de la porter après l’effort permet aussi d’accélérer la récupération.

A la loupe

La Rockie Winter est une chaussette comportant des technologies avancées, pour les passionnés de la performance tout terrain.

Rockies Winter LCF
LCF – Vallée de la Lauzière
  • Laine mérinos : Pour l’apport de chaleur
  • Bio céramique : Des technologies améliorant la circulation sanguine, l’équilibre et la thermorégulation
  • Tricotage en nid d’Abeille : Pour la compression sélective et le retour veineux – La chaussette s’utilise également en récupération après l’effort.

Un ptit mot sur les biocéramiques … Lire l’article ici.

Descente finale

La Rockies Winter est une chaussette à forte valeur ajoutée, grâce à ses technologies avancées. Elle s’avère donc très utile pour le ski, le ski de randonnée et le trail.  Grâce à cet accessoire indispensable, le pratiquant de sports outdoor peut envisager sa passion dans des conditions extrêmes, confortablement et sans craindre les frottements.

La laine mérinos apporte d’une part, un gain de chaleur supplémentaire. D’autre part, la chaussette bénéficie d’une compression progressive, qui améliore le retour veineux, grâce au tricotage en nid d’abeille.

L’emploi de biocéramique est aussi un atout technologique favorisant la circulation sanguine, l’équilibre et la thermorégulation.

La Rockies Winter apparaît alors comme la chaussette toutes options, pour les skieurs mais aussi les adeptes des courses natures hivernales. On peut même les porter pendant et après le sport en phase de récupération.

Rockies Winter
Traces – Pic de La Lauzière

La Rockies Winter : un passeport pour le ski mais aussi pour le trail hivernal

About Nicolas Trawicki

Check Also

Hydro Flask

HYDRO FLASK, VOTRE ALLIÉ TÉLÉTRAVAIL & SPORT À LA MAISON

  Maintes fois primé, Hydro Flask® est le leader mondial des bouteilles isolantes haut de gamme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis velit, vulputate, Sed consequat. id, Donec venenatis,