Home / Textile / Test LCF – Chaussette Yoann Stuck signature – Rock and Run

Test LCF – Chaussette Yoann Stuck signature – Rock and Run

Rock and Run

LCF – La Chaussette de France présente un modèle en collaboration, avec l’ultra-traileur Yoann Stuck

Nul n’a besoin de présenter la marque LCF – La chaussette de France et Yoann Stuck, l’ultra traileur français, hors norme et athypique. En effet, la rédaction du P’tit Trailer avait déjà eu l’occasion de tester plusieurs produits de la marque.

Nous avions effectivement été séduits par les modèles running trail et ski. En outre, tous nos rédacteurs sont très attachés, au côté fabrication 100 % française, de l’entreprise du groupe Tismail. La rédaction avait aussi échangé avec Yoann Stuck.

C’est donc sans étonnement, aujourd’hui, que la rédaction découvre le modèle Rock and Run, issu de la collaboration entre Yoann Stuck et LCF – La Chaussette de France.

Au premier coup d’œil

Ce qui frappe d’abord, lorsqu’on reçoit une paire de chaussette LCF ; c’est l’emballage carton (porte-chaussette) simple et efficace, quoique un peu imposant quand même. Celui-ci est muni du traditionnel macaron de la marque, en surbrillance. On ne peut pas dire, que le consommateur n’est pas averti des spécificités du modèle.

Rock and Run

Je découvre alors une paire de chaussettes dépareillées, l’une noire et l’autre jaune fluo. L’une semble être le négatif de l’autre, façon yin et yang. On voit tout de suite, que l’on a affaire à un textile de qualité, car le maillage se révèle des plus techniques. Mon œil averti reconnaît la structure nid d’abeille, chère à LCF, sur la partie basse du pied.

J’aperçois çà et là, au niveau du pied, des renforts aux endroits clés (talons, malléoles, avant-pied et orteils).

Le petit drapeau français, brodé sur le haut de la chaussette est toujours présent. Cela donne un côté “classe” au produit.

Mon attention s’arrête toutefois, sur les inscriptions portées sur chaque chaussette, au niveau du tibia. Sur l’une, la marque y a écrit « no glory » et « no pain » sur l’autre. Ce petit grain de folie, en référence à la mentalité du coureur, dénote avec les autres produits de l’entreprise.

Rock and Run

Il s’agit là d’un vaste programme, à l’image quelque peu rock’n roll du principal instigateur, le dénommé Yoann Stuck. Je ressens le côté agressif du slogan, qui donne tout de suite du peps au modèle.

Je remarque aussi l’inscription plus discrète, sur le côté intérieur du pied : Iamwoodstuck (en lettres capitales). Il s’agit là, d’un clin d’œil, à la jeune marque “lifestyle“, lancée par l’ultra traileur.

Nouveauté pour moi, le modèle est montant et arrive un peu en dessous du mollet. En effet, je suis plus habitué aux chaussettes basses.

D’autre part, la chaussette est douce au toucher ; sans doute la biocéramique que la marque utilise dans quelques uns de ses modèles. J’ai hâte d’essayer la paire de chaussettes sur le terrain ; même si je sais que le confort et la qualité seront au rendez-vous.

L’essentiel

  • Utilisation : Ultra trail running
  • Modèle : Homme
  • Saison : été
  • Epaisseur : moyenne
  • Particularités : Zones anti-friction, bandages de maintien, zone de flexion
  • Technologies : Tricotage Nid d’abeille, biocéramique, compression avec power tube
  • Composition : 57 % polyamide – 16 % coton – 16 % polyester – 11 % élasthanne
  • Tailles proposées : Du 35 au 46
  • Taille testée : 44/46
  • Couleurs : Blanc / Noir – Noir / Jaune fluo – Noir / Rose fluo
  • Couleur testée : Noir / Jaune fluo
  • Prix : 25 euros

Le Test

Mode running
  • Lieu : Parc de Saint-Cloud
  • Terrain : Sentiers forestiers, chemins en graviers, alternances de montées et descentes
  • Météo : Ensoleillée
  • Durée : Plusieurs séances (1 h à 1 h 30)

Lorsque j’enfile les chaussettes pour cette première séance, je sens tout de suite une légère compression, au niveau du bas du mollet. Le maintien est excellent. La structure nid d’abeille, au niveau du pied et les renforts sur le talon et les malléoles donnent une impression immédiate de confort. Le pied semble bien protégé.

La sensation de maintien est confirmée au moment, où les premiers kilomètres défilent. Le fait d’avoir le mollet soutenu renforce la sensation de confort. Je me sens prêt à défier le chronomètre mais il ne faut quand même pas se prendre pour Yoann Stuck ; et enchaîner les séries à plus de 20 km/h.

Lorsqu’on porte ce type de chaussette, on a intérêt à soigner son style ; pas question de lâcher ou de craquer. La chaussette “donne des ailes” pour reprendre un fameux slogan publicitaire. Enfin, il ne faut pas trop s’enflammer.

LCF

Au bout d’une heure trente, j’ai l’impression que la transpiration a bien été évacuée. J’ai les pieds au sec. Pas de frottements, au niveau des orteils. Les zones de protection ont joué leur rôle. Tout cela sera validé lors des séances suivantes à des allures variées.

De plus, la chaussette n’a pas glissé sur le tibia et est restée bien en place, accentuant de bout en bout, la sensation de confort. Malin ces bandes de maintien discrètes, sur le bord-côte (en haut de la chaussette).

Bref, on se sent bien. J’ai l’assurance d’un produit de qualité. Je pense que je vais pouvoir augmenter la durée et la distance des sorties, sans crainte d’un quelconque désagrément (frottements ou autre).

Mode cyclotourisme
  • Lieu : Paris et sa banlieue
  • Terrain : Route, piste cyclable
  • Météo : Temps chaud puis pluvieux
  • Durée : 3 h
  • Distance : 70 km300 m de D+

Le modèle « Rock and Run », Yoann Stuck signature est plutôt destiné pour le running et le trail running. Alors pourquoi ne pas l’utiliser pour le vélo ? C’est tout engaillardi et vêtu des chaussettes LCF, que je prends ma fidèle machine pour aller travailler. Je compte faire pour l’occasion, deux trajets en aller et retour, avec une distance totale de 70 km en 3 h.

Vélo

Cette fois, mes chaussures sont plus rigides. Mon pied est quand même à l’aise dedans. L’épaisseur moyenne de la chaussette suffit amplement.

Il fait chaud. Je transpire mais tout est bien évacué.

Un autre avantage est le maintien, au dessus de la cheville. La sensation est vraiment agréable, je peux évoluer confortablement sans craindre un quelconque échauffement. La chaussette reste de surcroît bien en place.

De plus, le look est vraiment original et ravira les pratiquants de « fixi » et peut être dans un mode plus décontracté les « hipsters ».

Sur le trajet du retour, je me fais surprendre par la pluie. Le fait que les chaussettes soient montantes, me protège un peu plus des intempéries. Il fait chaud et la pluie s’estompe … Je peux alors terminer mon trajet en toute quiétude. Même lorsque je pose pied à terre, je peux évoluer sereinement malgré les cales. Les renforts m’aident à me stabiliser. Plus de doute, le produit est aussi fait pour le vélo ; qu’il fasse chaud ou quand le temps se gâte.

Vélo

A la loupe

  • La structure en nid d’abeille pour la compression sélective et le retour veineux. Ce tricotage peut s’avérer très bénéfique pour les ultra-trails et les séances rythmées, un peu plus poussées.
  • L’apport de bio céramique est une technologie qui améliore la circulation sanguine, l’équilibre et la thermorégulation. Cela permet ainsi de pousser un peu plus loin la performance.
  • Les zones de flexion (au niveau de la pliure du pied) assurent une plus grande mobilité de l’articulation et permettent de rester au plus près des sensations de course.
  • Le maintien, sur le haut du modèle “Rock and Run” évite que celle-ci ne glisse. Le produit reste en place tout au long de la sortie. C’est plus confortable.
  • Le bandage de maintien, dans la zone du milieu du pied permet à la chaussette de rester bien en place. Plus de pliure intempestive, la chaussette ne glisse pas dans la chaussure. Cela diminue donc les risques de frottements et les points de compression qui peuvent anéantir une performance.
  • Les renforts placés sur les talons, les orteils, les malléoles renforcent la sensation de confort, la protection des zones sensibles et la durabilité du produit.

Rock and Run

Remarque : La marque préconise un lavage du modèle à la main. Étant un peu fainéant, je les ai quand même passées en machine à 30°C. Ça tient. J’espère ne pas avoir altéré leurs propriétés …

Sprint Final

Le modèle Yoann Stuck signature, “Rock and Run” est un produit validé par la rédaction du P’tit Trailer. Il rajoute une touche d’originalité, voire de folie au monde du trail running.

On a là un produit de belle facture, dans la lignée de ce que propose LCF – La Chaussette de France. La qualité et le savoir faire made in France. À la rédaction on adore.

La “Rock and Run” est à l’image de l’athlète de haut niveau, un peu fantasque qu’est Yoann Stuck. Il conviendra aussi bien aux ultras traileurs qu’aux cyclistes et même à ceux qui veulent les porter en mode     « casual ».

Ne nous y trompons pas, le confort et le maintien sont au rendez-vous. Avec ce look tendance en plus ; c’est tout ce qu’on demande à une bonne paire de chaussettes.

Les articles de la rédac sur la marque

A lire sur Yoann Stuck

À propos de Nicolas Trawicki

Check Also

Running Air

TEST : T-shirt Brubeck Running Air

Taillé pour le trail en été On ne présente plus la marque Brubeck, mais si …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut commodo Nullam venenatis, diam risus. felis suscipit Donec ipsum libero. elit.