Home / Chaussures / Test Altra Timp 3 : De la route au trail

Test Altra Timp 3 : De la route au trail

Timp 3

Confort et stabilité

La marque américaine Altra (lire notre article) propose ici, la dernière version de la gamme Timp, avec la Timp 3. Ce modèle est la chaussure idéale, pour parcourir les ultra-trails et performer si possible, avec un confort maximum. En effet, on y retrouve les principales technologies, qui ont fait la renommée d’Altra ; à savoir : le Zero Drop, la Footshape™ Toe Box, … A la rédaction, nous avons testé la Timp 3, en mode trail et rando-course, sur terrain forestier et caillouteux, avec parfois de fortes pentes.

L’essentiel de la Timp 3

  • Épaisseur de la semelle : 29 mm
  • Drop : 0 mm
  • Poids : 318 g en taille 46
  • Coloris : noir, bleu foncé, gris-orange
  • Prix : 160 € (en solde chez I-run à 118 euros)

Timp 3

A la loupe

  • Semelle intermédiaire Quantic™
  • Plateforme Balanced Cushioning™
  • Semelle extérieure MaxTrac™  ; avec crampons multidirectionnels
  • InnerFlex™
  • Fixation pour les guêtres
  • Renforts sur les orteils et le talon
  • Empeigne : maille roulée

Tous les détails dans notre article sur la marque

Découverte du modèle

La Timp 3 ressemble, à s’y méprendre à la Paradigm 5, modèle route de la firme. Quand on regarde de plus près ; on aperçoit quand même des différences notables. La semelle extérieure, d’abord est bien sûr typée trail-running, avec ses crampons multidirectionnels. L’empreinte de pied y est toujours dessinée ; comme sur la plupart des modèles signés Altra (pour en savoir plus).

Timp 3

On retrouve également, deux autres marques de fabrique, avec le Zero Drop et la fameuse Toe Box. Cela donne aux modèles, ce profil si particulier. L’avant de la chaussure est plus large, que tous les autres modèles, présents sur le marché. Le pied va ainsi trouver naturellement son emplacement, sans être engoncé voire comprimé, à l’intérieur de la chaussure.

La Timp 3, version bleu foncé reste assez discrète. La semelle intermédiaire, bénéficiant aussi de la technologie Quantic (lire notre article), est plus épaisse que sur les autres modèles trails ; 29 mm contre 25 mm pour les Lone Peak, ou 21 mm chez les Supérior. Il n’y a que la gamme Olympus, qui la détrône avec une épaisseur, de 33 mm. Chez Altra, point de surprise, le coureur sait qu’il peut évoluer confortablement, quelque soit le terrain. La Timp 3 ; Paradigm du trail ?

Sur le terrain

Pour tester ce modèle, j’ai choisi de l’essayer sur une sortie longue de 4 h, en mode trail sur la route du Salève (chemins forestiers ; monotraces ; terrain gras ; racines et cailloux) et au Parc de Saint-Cloud (sentiers forestiers ; fortes pentes ; cailloux et racines ; bitume) sur plusieurs séances, d’une durée allant de 1 h 30 à 2 h 30. Les points essentiels ayant retenu mon attention, lors de ce test sont : le confort, la stabilité, l’accroche et l’adhérence, l’amorti, et enfin le dynamisme.

Le confort d’abord

La Timp 3 ne déroge pas à la règle. Avec la fameuse Toe Box, le pied a de la place à l’intérieur de la chaussure. Le procédé permet au pied, de mieux appréhender le terrain et ses aspérités. Les orteils sont protégés. Du coup, la foulée est plus sûre. Doublée d’une bonne flexibilité, la chaussure permet d’évoluer sur les terrains plus techniques, comportant racines, cailloux et autres débris.

De plus, l’empeigne en maille roulée favorise la circulation de l’air, pour une respirabilité optimale, lors des sessions longue distance. Cependant, je mettrais un petit bémol sur la languette, qui me paraît un peu trop fine. Celle-ci comporte un élastique sur le dessus, pour caler les lacets : anecdotique. Le laçage classique est des plus corrects.

Timp 3

La stabilité ensuite

La plateforme Zero Drop, associée à la technologie Footshape™Toe Box permet de revenir à l’essence même de la course ; c’est-à-dire à une foulée plus naturelle. On le savait déjà ; car ces deux technologies constituent l’ADN de la marque. Elles sont présentes sur tous les modèles aussi bien route que trail. La foulée devient alors plus fluide, mais les mollets sont plus sollicités. Cela nécessite de ce fait, une certaine adaptation, quand on est habitué à dérouler le pied depuis le talon. Les modèles ont fait leur preuve, sur des ultra trails de plus de 70 km (nos tests Altra). Au final, même quand le pied est bien actif, lors des changements de direction sur des sentiers monotraces, pas de frottements ni d’ampoules à déplorer.

L’accroche et l’adhérence

Sur terrain sec, pas de souci, les crampons multidirectionnels, un peu moins longs que sur la Lone Peak, font leur travail. L’accroche est bonne et la traction permet de relancer. Par contre, lorsque le terrain est plus gras et que la pente s’intensifie ; les difficultés surviennent. La semelle perd en réactivité. Bon, ça passe, mais avec difficulté. Sur ce point, une semelle Vibram ne souffre d’aucune comparaison. Les coureurs, à la recherche de performance, lui préfèreront sans doute le modèle Olympus. Celui-ci comporte une semelle Vibram, véritable passe-partout des terrains techniques et humides.

On continue avec l’amorti

Le modèle, dessiné par Altra bénéficie d’une semelle, accusant une épaisseur de 29 mm. Cela constitue avec l’Olympus (épaisseur 33 mm), la chaussure comportant le plus d’amorti de la gamme trail. Il s’agit là d’un point commun avec la Paradigm (modèle route) où l’amorti est de 30 mm. L’épaisseur de la semelle rend donc le modèle, encore plus confortable. Il permet d’évoluer avec une foulée, plus libre et avec plus de confort, pendant les séances longues et les ultra-trails. Les chocs sont ainsi, mieux absorbés à chaque pas.

Pour évoluer vers une foulée plus naturelle ; on pourra s’orienter ensuite vers la Lone Peak, dont la semelle est moins épaisse.

Foulée

Le dynamisme

Conséquence de l’épaisseur de la semelle ; le modèle est un peu moins dynamique que sa cousine la Lone Peak. La chaussure constitue un excellent compromis, dynamisme/confort. D’autant plus, que la Timp 3 est dotée d’une semelle intermédiaire, intégrant la technologie Quantic™ ; autre point commun avec la Paradigm. Cela lui confère ainsi un bon rebond, sur les sentiers et permet une relance active.

Ligne d’arrivée

La Timp 3 assure au traileur, une grande stabilité, lui permettant d’évoluer confortablement, en toute circonstance. Le modèle constitue un excellent compromis, pour les coureurs recherchant des parcours mixtes ; où l’accroche n’est pas déterminante. Le produit permet d’évoluer sereinement, en enchaînant les kilomètres, sur des parcours couplant sentiers monotraces en terre et route. La Timp 3 est donc un modèle recommandé, pour une première approche du trail voire de l’ultra-trail.

Arrivée

À propos de Nicolas Trawicki

Check Also

Rivera

Altra Rivera modèle Femme – Le zéro drop à la portée de toutes

Débuter en running avec le zéro drop La marque américaine Altra running, propose la Rivera. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero. ut vel, leo Praesent Donec ut in dolor.