Home / Évènements / Retour sur la semaine UTMB

Retour sur la semaine UTMB

 

UTMB®

L’été se termine en apothéose, avec l’UTMB®

Impossible, pour la rédaction du P’tit Trailer, de ne pas revenir ni suivre, ce qui constitue le plus grand évènement, dans le monde du trail-running. L’ UTMB® ou Ultra-Trail du Mont-Blanc (le site de l’organisation) est la course, où les élites se défient et les coureurs du monde entier viennent y décrocher leur rêve. En fait, Il ne s’agit pas d’une seule épreuve mais d’une semaine entière, dédiée au trail, avec pas moins de sept parcours (YCC®, MCC®, OCC®, CCC®, TDS®, PTL®, UTMB®).

MCC (De Martigny-Combe à Chamonix) : 40 km – 2300 m de D+

Benjamine des courses de l’UTMB® (si on ne tient pas compte de la YCC®, réservées aux catégories minimes à juniors), la MCC enregistrait la participation, du navigateur et aventurier Mike Horn. Celui-ci termine la course, avec ses deux filles, dans un temps honorable de 7 h 05 min 09 s.

Podium masculin

1. Anthony FELBER – FRA – 3 h 39 min 23 s
2. Anthony BOUCARD – FRA – 3 h 41 min 16 s
3. Pierre-André RAMUZ – SUI – 3 h 48 min 25 s

Podium féminin

1. Lucille GERMAIN – FRA – 4 h 23 min 20 s
2. Léa DUHET – FRA – 4 h 38 min 00 s
3. Raquel CASAREZ LOPEZ – ESP – 4 h 48 min 09 s

OCC (Orsières – Champex – Chamonix) : 55 km – 3500 m de D+

Le départ de l’OCC a lieu le jeudi à 8h15. Ouverte à un maximum de 1200 participants, la course est classée dans la catégorie ultra médium. Cette année, Blandine L’Hirondel, la traileuse française (lire notre ITW) et championne du monde en 2019, l’emporte en 5 h 45 min 8 s. Chez les hommes, c’est un doublé britannique. Les trois premiers coureurs se tiennent dans les six minutes.

UTMB®
Podium féminin OCC – crédit photo : ski nordique-net
Podium masculin

1. Jonathan ALBON – GBR – 5 h 02 min 57 s
2. Robbie SIMPSON – GBR – 5 h 05 min 35 s
3. Peter ENGDALH – SUE – 5 h 08 min 31 s

Podium féminin

1. Blandine L’HIRONDEL – FRA – 5 h 45 min 08 s
2. Mathilde SAGNES – FRA – 6 h 07 min 35 s
3. Cathlin FIELDER – NZ – 6 h 10 min 07 s

CCC (Courmayer – Champex – Chamonix) : 100 km – 6100 m de D+

La CCC®, petite sœur de l’UTMB® offrait un plateau assez relevé. Le grand favori de la course était sans doute le norvégien Stan Hangermund, qui a abandonné à Vallorcine, au kilomètre 80. Il y avait aussi le gapençais, spécialiste de sky running, Thibaut Garrivier notamment ; Scott Hawker venu de Nouvelle-Zélande, Thibaut Baronian qui s’essayait sur la distance ou encore le traileur rhodanien Yoann Stuck. Ce dernier terminera 18ème de la course. Il ne faut pas oublier non plus Guillaume Adam, fondateur de RunMotion Coach. Celui-ci termine à la 98ème place, en un peu plus de 14 h.

UTMB®
T. Garrivier – crédit photo : Endurance Trail
Podium masculin

1. Thibaut GARRIVIER – FRA – 10 h 23 min 26 s
2. Scott HAWKER – NZ – 10 h 47 min 52 s
3. Thibaut BARONIAN – FRA – 10 h 53 min 08 s

Podium féminin

1. Marta MOLIST CODINA – ESP – 12 h 50 min 48 s
2. Abby HALL – USA – 13 h 04 min 14 s
3. Petra SEVCIKOVA – CZE – 13 h 21 min 10 s

TDS (Sur les Traces des Ducs de Savoie) : 145 km – 9100 m de D+

TDS
E. Krogvig – crédit photo : F. Oddoux

Ouverte à 1600 coureurs, la TDS®, avec un départ le jeudi de Courmayer en Italie, est une des courses les plus exigeantes de l’UTMB®. Réputée la plus difficile (avec la PTL), elle a été endeuillée cette année, par la chute d’un coureur tchèque au Passeur de Pralognan (62ème kilomètre environ). Les coureurs situés en amont, après une longue attente dans le froid ont reçu l’ordre de retourner sur Bourg Saint-Maurice. Ils représentent 851 participants, qui sont classés sur la TDS – BSM. 212 traileurs ont franchi la ligne d’arrivée et bouclé le parcours, dans sont intégralité.

Chez les hommes, c’est le norvégien Erik-Sebastian KROGVIG, de l’équipe Dynafit, qui l’emporte. Celui-ci s’était déjà classé 3ème, au Lavaredo Ultra Trail, dans les Dolomites. Il faut également noter l’excellente performance de Benoît Girondel qui finit second, à 10 minutes du premier. Alban BERSON, du Team Brubeck (le site de la marque) réalise une excellente performance, en terminant 4ème, dans le temps de 19 h 56 min 27 s. L’inusable, Luca Papi termine la course en 32 h 14 min …

Chez les femmes, Manon Bohard (deuxième du Trail des Passerelles de Monteynard, en juillet 2021) a survolé les débats en arrivant, avec près d’une heure d’avance, sur la coureuse italienne Giuditta Turini.

Podium masculin

1. Erik-Sebastian KROGVIG – NOR – 18 h 49 min 58 s
2. Benoît GIRONDEL – FRA – 18 h 59 min 19 s
3. Arthur JOYEUX-BOUILLON – FRA – 19 h 34 min 38 s

TDS
Manon Bohard – crédit photo : F. Oddoux

Podium féminin

1. Manon BOHARD – FRA – 23 h 11 min 14 s
2. Giuditta TURINI – ITA – 24 h 11 min 25 s
3. Ildiko WERMESCHER – HUN – 24 h 29 min 12 s

UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) : 170 km – 10000 m de D+

L’UTMB® ou Ultra Tour du Mont-Blanc (la fiche technique) est la course reine, de la semaine. C’est celle, que tout trailer rêve de courir un jour, pour y effectuer le tour complet, du Massif du Mont-Blanc. Encensée par la plupart, jalousée par d’autres, l’UTMB® reste une course mythique, puisqu’avec ses 170 km ; elle permet de traverser trois pays (Italie, Suisse et France). Créée en 2003, elle n’a cessé de grandir. A tel point que, depuis quelques années déjà, il faut effectuer des courses qualificatives, pour pouvoir participer à un tirage au sort. Celui-ci, en cas de succès, permet d’obtenir le précieux sésame. Les conditions n’y sont pas toujours clémentes, en cette période de l’année (fin août). L’édition 2017 avait été dantesque …

D’Haene, empereur du Trail

Cette année, le ressenti était de moins 10°C, dans la nuit pour les premiers, au passage du Grand Col Ferret (altitude 2537 m), point culminant de la course. Les favoris étaient nombreux pour cette édition. En l’absence, du tenant du titre Pau Capell, on pouvait compter sur François D’Haene (recordman de l’épreuve et trois fois vainqueur), Jim Walmsley le coureur américain, Xavier Thèvenard (vainqueur de l’épreuve en 2013, 2015 et 2018). Chez les femmes, on attendait l’américaine Courtney Dauwalter, qui a remporté la dernière édition, ou encore Mimmi Kotka la traileuse suèdoise.

Arrivée
F. D’Haene – Photo : L’Équipe

Parti dans le peloton de tête, c’est François D’Haene qui prend les affaires en main, à partir du col Checrouit (75,7 km). Il restera premier jusqu’à Chamonix. François D’Haene réalise ainsi l’exploit, de remporter une quatrième victoire à l’UTMB. Celle-ci fait donc suite à son record, sur la Hardrock 100, en juillet dernier. La France place même cinq coureurs, aux cinq premières places, Xavier Thévenard et Jim Walmsley ayant abandonné. Ludovic Pommeret, vainqueur en 2016 réalise une énorme performance, puisqu’il se classe 4ème de l’épreuve. Alexandre Boucheix, alias “Casquette Verte“, le coureur francilien, même s’il ne se sentait pas en forme, se classe dans les cinquante premiers (43ème) en 26 h 42 min 04 s.

La sensation Dauwalter

Chez les femmes, l’américaine et toujours souriante, Courtney Dauwalter crée la sensation. Elle remporte l’épreuve, devant la française Camille Bruyas (victorieuse du Lavaredo Ultra Trail 120 km, cette année) et en se classant 7ème de la course, tout classement confondu (scratch). Elle arrive seulement, à peine deux heures, après le vainqueur de cet Ultra Tour. Mimmi Kotka complète le podium. L’infatigable Claire Bannewarth (interview) termine 22ème, après avoir enchaîné la Trans Gran Canaria, l’Ut4M Xtrem et l’Échappée Belle …

 

UTMB
C. Dauwalter
Podium masculin

1. François D’HAENE – FRA – 20 h 45 min 59 s
2. Aurélien DUNAND-PALLAZ – FRA – 20 h 58 min 31 s
3. Mathieu BLANCHARD – FRA – 21 h 12 min 43 s

Podium féminin

1. Courtney DAUWALTER – USA – 22 h 30 min 54 s
2. Camille BRUYAS – FRA – 24 h 09 min 52 s
3. Mimmi KOTKA – SUE – 25 h 08 min 29 s

PTL (Petite Trotte à Léon) : 300 km 25000 m D+

La PTL® ou Petite Trotte à Léon lance la semaine de l’UTMB®. Avec un départ, le lundi d’Orsières en Suisse, les concurrents sélectionnés sur dossier, doivent effectuer un parcours de 300 km, sans balisage au sol, par équipe de trois. Les équipes ont un temps maximum, de 152 heures et trente minutes, pour rallier Chamonix.
Il n’y a pas de classement officiel, pour cette épreuve. Cette année, sur 61 équipes partantes, 25 sont arrivées à destination. La dernière équipe (Terra Nostra) a bouclé le parcours, en un peu plus de 151 heures.

UTMB
Photo : T. Buccino

Les résultats complets sur le site de l’organisation

À propos de Nicolas Trawicki

Check Also

résultats

Retour sur les résultats trail du week-end

Deux évènements majeurs sur la planète trail La rédaction du P’tit Trailer a choisi de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero elementum id nunc libero. at elit. felis