Home / Évènements / Résultats du week-end – Du trail et de la route

Résultats du week-end – Du trail et de la route

la SanitéLyon

Une course historique et quelques classiques

On ne présente plus la SaintéLyon (la fiche technique). Avec ses 64 éditions, elle fait office de doyenne des trails ou courses natures. C’est aussi, un des premiers trails longs que nous avons courus. En 2018, un de nos rédacteurs a même parcouru le tracé original, de 81 km.

Chaque grande ville, de chaque pays a maintenant sont marathon. Ce week-end, les marathons de Nice-Cannes Côte d’Azur (13ème édition), de La Rochelle, et même de Florence en Italie se taillaient la part du lion.

La SaintéLyon

Particularité de la SaintéLyon (le site de l’organisation), elle se court de nuit. Le départ est toujours donné à minuit. Lors de cette classique, les conditions météorologiques y sont toujours difficiles (pluie, vent et neige lors de certaines éditions). Il n’y a qu’en 2011, où nous avions échappé au pire, avec une légère pluie et une température de 7°C. Cette année, les organisateurs annonçaient encore de la neige …

la SaintéLyon

Parmi les épreuves proposées par l’organisation (SaintExpress, Saintésprint, relais, …), nous nous sommes intéressés à l’épreuve classique, de 78 km et 2000 m de D+ (2040 m de D+ pour 2300 m de D-). Les participants avaient jusqu’à 16 h 30, pour rallier Lyon (barrière horaire calculée sur la base d’une vitesse moyenne de 4,8 km/h).

Les résultats

Chez les hommes, la course offrait un beau plateau avec Benoît Cori, deux fois vainqueur de l’épreuve en 2013 et 2014, mais 3ème des Templiers 2021, Benjamin Polin, ou encore l’Italien Davide Cheraz, premier à la dernière Maxirace 2021 (82 km pour 5000 m de D+). Dans la course féminine, on pouvait également compter sur Sarah Vieuille et Isabelle Dragon.

L’ultra-traileur parisien, Alexandre Boucheix (lire notre ITW), défendait son titre sur la LyonSaintéLyon (155,2 km et 4601 m de D+).

C’est dans des conditions extrêmes, voire hivernales, avec de la neige, comme c’est le cas les bonnes années, que Romain Lieux et Thomas Cardin l’emportent main dans la main, en 5 h 56 min 36 s. Ils devancent Nicolas Daru, troisième en 6 h 09 min 19 s. Les favoris ont abandonnés tour à tour. Chez les femmes, Sandrine Flechet signe une belle victoire sur cette SaintéLyon. Isabelle Dragon termine quatrième.

la SaintéLyon

Sur la LyonSaintéLyon , Alexandre Boucheix, alias « Casquette verte » conserve son titre. Il remporte l’épreuve en 7 h 18 min 09 s (9 heures à l’aller). Seule la durée du retour étaient prise en compte pour le classement, mais il fallait avoir effectué la totalité du parcours.

Malgré le verglas et la neige, la SaintéLyon a seulement compté quelques 12 % d’abandons.

Podium masculin

1. Romain LIEUX – FRA – 05 h 56 min 36 s
1. Thomas CARDIN – FRA – 05 h 56 min 36 s
3. Nicolas DARU – FRA – 06 h 09 min 19 s

Podium féminin
  1. Sandrine FLECHET – FRA – 07 h 31 min 32 s
  2. Claire MOUGEL – FRA – 07 h 51 min 34 s
  3. Christine SELMAN – FRA – 07 h 57 min 55 s

la SaintéLyon

Marathon Nice-Cannes

Azur Sport Organisation, en partenariat avec le Conseil général des Alpes-Maritimes organisait la treizième édition, du Marathon des Alpes-Maritimes, Nice-Cannes ! Ce marathon met en valeur le territoire des Alpes-Maritimes sur 42,195 km, d’un parcours exclusivement côtier. Il reliait Nice (Promenade des Anglais) à Cannes (Boulevard de la Croisette).

la SaintéLyon

Sous des conditions estivales et avec un beau soleil, ce sont le Kényan, Enock Onchari, qui gagne chez les hommes en 2 h 11 min 21 s et Claire Amann, chez les femmes en 2 h 56 min 24 s.

Podium masculin
  1. Enock ONCHARI – KEN – 2 h 11 min 21 s
  2. Dominic NGO – KEN – 2 h 13 min 17 s
  3. Gerald VINCENT – KEN – 2 h 17 min 59 s
Podium féminin
  1. Claire AMANN – FRA – 2 h 56 min 24 s
  2. Élisabeth DANIELO – FRA – 2 h 56 min 46 s
  3. Lena LANGE BERTEAUX – FRA – 2 h 58 min 52 s

Marathon de La Rochelle

Les 13000 participants, du marathon de La Rochelle se sont élancés ce dimanche, pour parcourir la distance mythique. Les conditions un peu fraîches n’ont pas empêché les trois premières féminines, de battre le record de l’épreuve. Il était jusqu’alors (depuis 2010) détenu par l’Éthiopienne Gagetom Haftu, en 2 heures 28 minutes et 24 secondes. Le Kényan, Edwin Soi remporte la course, chez les hommes en 2 h 09 min 16 s.

Pour en savoir plus
Podium masculin
  1. Edwin SOI – KEN – 2 h 09 min 16 s
  2. David KIPRONO – KEN – 2 h 09 min 30 s
  3. Ivan HORODYSKYY – UKR – 2 h 10 min 14 s
Podium féminin
  1. Célestine CHEPCHIRCHIR – KEN – 2 h 23 min 38 s
  2. Aberash FAYESA – ETH – 2 h 25 min 32 s
  3. Judith JERUBET – KEN – 2 h 26 min 43 s

Marathon de Florence

Florence, berceau de la Renaissance est toujours un centre culturel renommé, dans le monde entier. Les organisateurs du marathon de Florence (Italie) utilisent à merveille, toutes les beautés architecturales de leur ville. Le départ et l’arrivée du marathon se situent en plein cœur de ville, sur la Piazza Duomo. L’an passé, plus de 9 400 inscrits au marathon et la première féminine, a battu le record de la course, de 4 minutes. Celui-ci datait de 2002. Il avait été établi par Lonah Chemtai Salpeter, Israélienne, en 2 h 24 min 16 s.

marathon

Chez les hommes, le Kényan James Kutto détient toujours le record, depuis 2006, en 2 h 08 min 40 s. Les records n’ont pas été battus cette année, malgré la domination kényane, chez les hommes et éthiopienne chez les femmes.

Les infos ici
Podium masculin
  1. Cyprian KIMURGOR KOTUT – KEN – 2 h 08 min 59 s
  2. Samuel LOMOI – KEN – 2 h 09 min 54 s
  3. Olivier IRABARUTA – BUR – 2 h 10 min 13 s
Podium féminin
  1. Teshay ALEMU MARU – ETH – 2 h 27 min 14 s
  2. Megertu IFA GELETU – ETH – 2 h 27 min 20 s
  3. Mercy JEROP KWAMBAI – KEN – 2 h 27 min 32 s

marathon

Ce qu’il s’est passé les week-end précédents.

À propos de Nicolas Trawicki

Check Also

La Chronique : Du Trail et encore du trail …

Crédit photo : Jannyka Un weekend chargé en évènementsC’est presque une avalanche de courses, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.