Home / TRIBUNE LIBRE / Barbara Sanchez, une athlète passionnante

Barbara Sanchez, une athlète passionnante

Barbara Sanchez

Nous avons eu la chance de rencontrer Barbara Sanchez, marathonienne Franco-Irlandaise au palmarès impressionnant (championne d’Irlande en 2010). Son parcours atypique, son arrivée sur le tard en course à pied (25 ans) et sa progression fulgurante forcent le respect. Nous vous proposons d’en connaître un peu plus sur cette athlète attachante.

LPT : Bonjour Barbara, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

BS : J’ai 38 ans, suis bordelaise (talençaise), mariée, maman d’un petit garçon de 10 ans et d’une petite fille de 8 mois. Mes parents sont espagnols et j’ai vécu 10 ans en Irlande. Vous savez tout.

Barbara Sanchez

LPT : Raconte nous ta rencontre avec la course à pieds ?

BS : J’ai commencé l’athlé vers 16 ans puis me suis tournée vers le pentathlon moderne brièvement et surtout vers le triathlon que j’ai arrêté à 20 ans car je ne parvenais pas à concilier les études et le tri. Une pause sport de 2 ans  et ensuite je me suis à nouveau tournée vers la course réellement une fois installée en Irlande.

LPT : Quel est ton palmarès aujourd’hui ?

BS : J’ai participé aux championnats d’Europe de Zurich en 2014, J’ai un record à  2 h 37 sur marathon et je viens de courir le semi de Boulogne il y a 5 jours en 1 h 14 min 57 s ce qui me rend qualifiable pour les championnats du monde de semi en mars 2020.

Barbara Sanchez
European Athletics Championship, Zürich 2014. Woman Marathon

Plusieurs grandes marques t’ont naturellement approchée, Parle nous de ton partenariat avec Allure Marathon et Alain Willems.

BS : Dans le passé j’ai eu Mizuno comme sponsor officiel et j’ai eu des dotations diverses. J’ai testé des produits de chez Decathlon, Nike, Saucony sachant qu’avec l’équipe d’Irlande j’étais chez New Balance.

Allure marathon c’est différent, je suis leur ambassadrice. Ça veut dire que je m’investis en les aidant en boutique (ce que j’aime le plus car leur clientèle est fidèle et super sympa). J’anime aussi des sorties running. Bien sûr ils m’aident pour l’équipement, la diététique, les dossards bref pour tout ce dont j’ai besoin.

Au-delà de ça, Alain est un ami qui est là, même dans les moments d’incertitudes, de contreperf . Si l’on revient au côté équipements, je peux porter des marques différentes, je n’ai pas d’engagement avec une seule marque et ça c’est unique car mon besoin chaussures n’est pas le même qu’en short ou chaussettes 😊

Barbara Sanchez

LPT : Comment gères-tu ton emploi du temps entre vie de famille, travail et course à pieds ?

BS : Je ne gère pas…C’est la cata. Je dors moins de 6h par nuit, je cours à 5h45 du mat, je fais les compotes de ma fille à minuit, mon fils et moi révisons ses leçons à 7H30 du mat. 😊 C’est ma vie depuis toujours et c’est un choix donc je ne me plains pas même si j’aimerais parfois avoir du temps pour moi (me masser, m’étirer, lire, dormir, voir plus Alain et Benoit au magasin).

Barbara Sanchez

LPT : Quelle est ta plus grande émotion en course ?

BS : Difficile à dire…ma victoire au marathon de Dublin en 2010 sûrement.

LPT : Parles nous un peu de ta préparation pour un objectif comme le marathon ?

BS : Je suis autant que je peux le plan d’entraînement du coach. Je suis du genre à lever le pied à l’entraînement donc si je n’avais pas de coach ça serait le club Med 🙂

Allure Marathon

LPT : As-tu d’autres passions que la course à pieds ?

BS : J’ai envie de parler du Swimrun car je viens de découvrir cette discipline et j’avoue que c’est de loin ce que je préfère parmi toutes les disciplines que j’ai pu essayer. C’est juste génial !!! La course à pieds n’est pas ma première passion même sportivement parlant mais si on parle hors sport alors je dirais que je suis passionnée par les langues, la lecture et les pâtisseries.

Barbara Sanchez

LPT : As-tu déjà réfléchi aux objectifs de 2020 ?

BS : Clairement me qualifier pour les championnats d’Europe de semi-marathon à Paris avec l’équipe d’Irlande.

LPT : As-tu quelques conseils à donner à nos lecteurs voulant progresser. 

BS : Rigueur et constance. Pour ceux qui s’entraînent pour un marathon je leur dirais que la sortie longue ne doit pas être faite seulement et exclusivement dans le cadre d’une prépa marathon.

Toute la rédaction du P’tit Trailer se joint à moi pour te remercier d’avoir eu la gentillesse de prendre le temps de nous répondre. Nous ne manquerons pas de te suivre et de relayer tes prochaines performances.

À propos de MATHIEU JESEQUEL

Check Also

Casquette verte

Confinement, entretien avec Alexandre Boucheix (dit Casquette verte)

En cette période unique que nous vivons, nous avons voulu recueillir les impressions et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sem, Sed ut Curabitur libero at dapibus Donec adipiscing Aenean leo Phasellus