Home / Chaussures / Altra – Paradigm 5 – Test

Altra – Paradigm 5 – Test

Paradigm 5

Confort et stabilité sur route, en mode zéro drop

Paradigme (paradigm en anglais) : représentation du monde, manière de voir les choses, ou modèle cohérent du monde qui repose sur un fondement défini

Sur quoi repose, la Paradigm 5, modèle route de la marque américaine Altra ? Le confort, la stabilité et le fameux Foot Shape Toe Box, cher à la marque. Néanmoins, Altra a apporté quelques nouveautés techniques afin que les séances d’entraînements et de compétition sur route deviennent un plaisir.

C’est en connaisseur de la marque, que j’ai testé la version route de chez Altra®Running avec le modèle Paradigm, 5ème du nom. En effet, je connaissais déjà les versions trails avec les modèles Lone peak 4.0 et 4.5 (voir le test ici). La rédaction avait déjà présenté les autres modèles trails comme la Lone peak 4.5 pour les femmes (lire le test de Magalie) et la Lone peak 4.5 version Chamonix, voire la gamme Timp ou en mode route avec la Provision 4 (pour consulter les essais de Mathieu ; c’est par ici). Les tests des modèles Torin et Olympus viendront prochainement.

J’avais donc hâte de découvrir un modèle réservé à la route et de courir en drop zéro sur le bitume.

Premier contact

A la réception, je m’empresse donc  d’ouvrir la boîte pour voir à quoi ressemble la fameuse version route, de la marque américaine. J’y découvre alors une chaussure avec un coloris assez sobre, du bleu nuit pour le mesh et du gris pour la semelle extérieure.

Paradigm 5

Au premier abord, je m’étonne de l’épaisseur de la semelle intermédiaire, qui présage que la marque a axé ses efforts sur l’amorti. Le mot EGO, nouveau matériau de l’entreprise, y figure même, comme si Altra voulait frapper les esprits, avec le confort et la stabilité de son produit.

Le mesh apparaît plus résistant que la version précédente, la Paradigm 4.5, où celui-ci était en tissu.

La largeur de la chaussure est toujours surprenante. Elle dénote dans le monde du running mais c’est le célèbre Foot Shape Toe Box, une des caractéristiques phares et une innovation dans le monde de la course à pied. Nul doute, que le pied aura tout autant d’espace, que dans les versions trails.

Un autre détail attire mon attention : une petite inscription, Stabilipod. C’est sans doute une nouvelle technologie d’Altra, pour gagner en assise ? Un effet trépied à chaque appui ? A voir sur le terrain …

Le modèle laisse aussi apparaitre une bande de renfort assez large, sur le devant avec un collage soigné. On retrouve également le nom du modèle discrètement inscrit sur l’arrière de la chaussure (partie haute) et le logo de la marque sur les côtés, comme sur la plupart des produits de nos jours.

La languette présente un élément réfléchissant sur le dessus, astucieux.

D’autre part, la semelle extérieure laisse apparaître, une surface légèrement crantée figurant les empreintes du squelette d’un pied de coureur. On a l’impression que le pied est radiographié quand on enfile la chaussure.

Points clés, de la chaussure Altra Paradigm 5

  • ZeroDrop : foulée naturelle et réduction des chocs
  • GuideRail™ : stabilité
  • StabiliPod™ : maintien voire correction de la pronation
  • Semelle intermédiaire EGO : amorti souple et réactif
  • Empeigne en maille : confort
  • Zone d’aération à l’avant pied : respirabilité
  • Rainures internes InnerFlex : changements de direction dynamiques
  • Toe box FootShape : propulsion
  • Semelle extérieure FootPod : posture naturelle, soutien et équilibre
  • Éléments réfléchissants : visibilité
  • Épaisseur de la semelle : 30 mm
  • Drop : 0 mm
  • Poids : 366 g environ en taille 46
  • Coloris : bleu noir existe aussi en noir et jaune
  • Prix : 160 €

Sur le terrain

Une semaine de test, à raison d’une heure à une heure trente par jour, n’aura sans doute pas suffit à éprouver la Paradigm 5. Il paraissait déjà assez évident, que ce modèle taillé pour la course sur route était conçu pour procurer un maximum de confort et de stabilité. Ne serait-ce qu’en observant la semelle intermédiaire, accusant les 30 mm d’épaisseur. 3 cm d’amorti, me permettant d’évoluer avec stabilité, sans craindre les torsions de la cheville sur le bitume et les chemins du lac d’ Hossegor.

Le lac

Je peux donc ainsi enchaîner les gammes (montées de genou, talons aux fesses et autres) et accélérer dans un esprit de totale liberté. Le bitume et le gravier voire le sable par endroits n’ont qu’à bien se tenir. Altra, avec cette Paradigm 5 a clairement joué la carte de la stabilité, au détriment du dynamisme peut-être ?

Gammes

J’enchaîne les sorties et la chaussure me guide, même quand je laisse entrevoir quelques signes de fatigue, à cause de la répétition de l’effort. C’est toujours agréable de sentir ses orteils libres de prendre leur place dans la fameuse Toe Box. Celle-ci favorise de ce fait, une meilleure stabilité et attaque du pied. C’était déjà le cas avec les modèles trail de la marque. J’en ai maintenant la confirmation sur route.

L’autre avantage de la Toe Box est bien sûr la protection des orteils. Ceux-ci ne subissent ainsi quasiment plus de frottements, si ce n’est de temps à autre, le sable de la plage qui rentre dans ma chaussure.

La semelle ZeroDrop permet une attaque plus dynamique en course. Elle redonne sans doute ses lettres de noblesse à une foulée plus naturelle. Je n’y étais plus habitué. Altra se rappelle donc à mes bons souvenirs. Me remettant donc à courir sur l’avant du pied, j’ai l’impression que ma foulée est plus dynamique. En plus, je crains moins de m’engager compte tenu de la nouvelle gomme EGO de la semelle intermédiaire, qui offre plus d’amorti. Les muscles et les tendons sont ainsi moins traumatisés. Je peux alors enchaîner les séances sans crainte et en toute sécurité. Je me prends même à essayer quelques accélérations. Cependant, en cette fin d’été, le “cardio” ne suit plus. Je ne peux donc pas pousser le modèle dans ses derniers retranchements.

Paradigm 5

Le mesh à l’air résistant (en tout cas plus que le modèle précédent en tricot, à savoir la version 4.5). Il semble assez respirant, grâce à des aérations sur toute la surface, à l’avant du pied et sur le côté près des œillets. Il me resterait peut être à le tester, sous la pluie ; mais la période est plutôt clémente, au mois d’Août.

Le laçage est bon puisque le pied aura été bien maintenu, lors de ces séances d’entraînement. Toutes ces sensations seront bien évidemment confirmées lors de la reprise, aux cours de quelques séances plus rythmées autour de l’hippodrome de Longchamp …

Mon seul regret serait de ne pas avoir essayé le modèle sur un marathon. En effet, je suis sûr qu’il permettrait de performer bien que son poids ne soit pas le plus petit de la gamme running, avec ses 366 g en taille 46. On pourrait alors lui préférer l’Escalante Racer beaucoup plus légère et dynamique.

Avec le système GuideRail™ médial et le soutien extrême StabiliPods™, je suis sûr de pouvoir évoluer sereinement sur un 100 km ou un format 24 h

Les Technologies en détail

  • ZeroDrop™. La plate-forme ZeroDrop offre un amorti total et place le talon et l’avant-pied à la même distance du sol. Cet équilibre naturel permet de garder les pieds, le dos et la posture du corps dans l’axe afin de minimiser les chocs. Le tendon d’Achille et les muscles inférieurs du mollet, affaiblis par le port de chaussures de running aux talons surélevés, sont par ailleurs renforcés.
  • Foot-Shaped Toe Box. La “boîte à orteils” permet à ceux-ci de s’étaler naturellement et confortablement, tout en laissant le pouce droit. Cela améliore la stabilité et accroît la force de propulsion des orteils, pour une optimisation des performances de course. Les Avantages ; le pouce reste droit, pour une plus grande stabilité et une force de propulsion accrue. Le pied compense naturellement toute pronation excessive.

Foot Shape

  • StabiliPod™. A l’image d’un trépied, cette technologie innovante renforce les trois zones intervenant naturellement dans la stabilité du pied et contribue ainsi à prévenir l’affaissement ou la pronation excessive du pied.
  • GuideRail™. Évite au pied de sortir de son axe naturel.

Ligne d’arrivée

En conclusion, la Paradigm 5 apparaît comme une chaussure stable, idéale pour les sessions de running urbaines ou sur route. Le modèle intègre aussi un soutien, le système Stabilipod, associé à la technologie GuideRail et un amorti avec la semelle intermédiaire EGO, nouvelle génération. Toutes ces technologies permettront sans doute une performance maximum.

La course sur route passe donc à un niveau supérieur, avec les Paradigm 5 de chez Altra®Running. En complément de ses entraînements, le runner pourra alors les essayer sur marathon, voire plus.

Seuls, le poids supérieur à ce qui se fait sur le marché et le prix mais on peut les trouver en tarif réduit sur i-run.fr, pourraient paraître rédhibitoires.

Avec les Paradigm 5, Altra a quand même sorti une chaussure de qualité.

Accélération

Pour vous équiper, cliquez ici

À propos de Nicolas Trawicki

Check Also

Hierro V5

Test hierro V5 by New balance, du style et de la performance.

Qui n’a jamais rêvé courir avec style, tout en performant. New Balance, avec cette nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ultricies venenatis ut Lorem elit. nec elit. justo fringilla mattis